Comment trouver le bon traducteur pour votre entreprise

La traduction est-elle un maillon important de votre chaîne de production? Le cas échéant, comment vous y prenez-vous pour trouver des ressources?

Si vous faites comme bien des gens, vous sollicitez des recommandations de collègues ou consultez les répertoires d’associations professionnelles.

Bien qu’efficaces, ces méthodes comportent certaines limites. Dans le cas de recommandations, le traducteur a peut-être bien servi votre collègue, mais comme c’est souvent le cas dans un métier professionnel, le donneur d’ouvrage n’a pas nécessairement les compétences requises pour bien évaluer la qualité du travail.

Il y a aussi la question de la spécialisation. Selon la nature des textes que vous avez à traduire, il se peut que le traducteur ait besoin de compétences particulières, par exemple dans le domaine juridique, financier, médical ou un domaine technique pointu. Dans ce cas, il faut chercher un traducteur comme on cherche un avocat, c’est-à-dire par champ de spécialisation, ce qui limite le bassin de candidats potentiels et, possiblement, la pertinence d’une recommandation.

Les répertoires d’associations professionnelles, par exemple celui de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ), pallient ce problème en permettant de cibler ses recherches par spécialité. Comme dans d’autres professions cependant, si le fait qu’un traducteur ait de l’expérience dans votre domaine et qu’il soit membre d’un ordre professionnel permet un certain filtrage, ce n’est pas nécessairement un gage de qualité.

En tant que cabinet de traduction, la recherche de traducteurs de haut calibre est un aspect important de notre métier. Nous employons les deux méthodes décrites ci-dessus, avec un certain niveau d’efficacité. Mais là où nous avons le plus haut taux de succès, c’est en personne lors d’événements du milieu.

Pourquoi? Parce que la traduction est à la fois un art et une science. C’est essentiellement la communication par un autre de vos idées. Il y a quelque chose de très personnel, très relationnel dans l’exercice de la traduction. C’est aussi un travail intellectuel dont la qualité ne se mesure pas de façon évidente et pour lequel aucun titre ou autre qualification n’est un indicateur fiable de qualité. Les rencontres en personne permettent d’apprécier ces éléments intangibles, en plus de ratisser beaucoup plus large que des recherches ciblées ou des recommandations.

Depuis trois ans, notre cabinet organise un événement de réseautage pour les gens du milieu langagier. Cette année, nous ouvrons l’événement au grand public afin de permettre des rencontres entre fournisseurs et acheteurs. Vous êtes responsable de la traduction, des communications ou de l’approvisionnement pour votre entreprise? Profitez de cette rare occasion de faire de précieux contacts.

On vous attend avec impatience le vendredi 6 septembre – cliquez ici pour vous inscrire.

Offre d’emploi : traducteur ou réviseur (domaines général, juridique ou technique)

Sympathique cabinet-boutique installé dans le quartier du Mile-End, à Montréal, Elite est à la recherche de traducteurs et de réviseurs anglais-français brillants et passionnés qui souhaitent évoluer dans un milieu stimulant et convivial, axé sur la Qualité, l’Excellence et le Dépassement.

Sur place ou en télétravail, vous traduirez et/ou réviserez dans les domaines suivants, selon vos préférences et vos forces : juridique, sportif, administratif, technique (génie et aéronautique notamment), communications/marketing, etc.

Vous travaillerez un minimum de 30 heures par semaine. La rémunération sera fonction de votre expérience et de vos compétences et comprendra un régime d’assurances collectives.

Étapes du processus de sélection : 1) test de traduction d’une heure et demie, à distance, au moment de votre choix; 2) entrevue téléphonique; 3) deuxième test de traduction; 4) entrevue en personne.